Morning pour Elle

Pourquoi il ne me rappelle pas ?

By Frank

Hier soir j’ai eu un rencard avec une femme, il s’est très bien passé mais, je ne la rappellerais pas.

Vous pouvez penser que je suis un goujat car je l’ai invitée et maintenant je ne veux plus la revoir. Ça ne s’est pas passé comme ça.

Cette femme je ne la connaissais pas, c’est l’amie d’une cousine qui s’est découverte des dons de marieuse. Elle a voulu les tester sur moi en me tendant un piège.

Cousine :  Il faut que tu l’appelles ! Elle est belle, intelligente c’est une perle, elle est faite pour toi j’en suis persuadée. Vous avez pleins de points communs ! Tiens un exemple, c’est une fan de rugby comme toi. 

Moi : Mais..

Cousine : Pas de mais, elle est déjà prévenue, elle attend ton appel ! Et je lui ai montré des photos de toi, elle t’a trouvé plus qu’à son goût !

Et c’est comme ça que je me suis retrouvé à proposer un rendez-vous à cette inconnue, avec le téléphone de ma cousine coincé sur l’oreille. Elle m’a fait une bonne impression même si notre échange a été bref mais j’ai eu le temps d’entendre qu’elle avait une voix très sexy. Peut-être que ma cousine avait vu juste.

20H tapantes : je l’attendais devant le restaurant. Elle est arrivée et s’est dirigée vers moi m’ayant reconnu grâce aux photos qu’elle avait vu. Au premier coin d’œil, j’ai de nouveau pensé que ma cousine ne s’était pas trompée.

21H : Arrivée du plat principal avec la décision que ce rendez-vous serait le premier et le dernier avec elle malgré son physique très attirant. Elle était cultivée et semblait intelligente car sa conversation était intéressante. Mis à part ça en 1H, j’avais rangé cette jeune femme dans les « psychorigides ». Débuter une relation avec elle n’aurait mené à rien car je voyais l’avenir qui nous attendait. Elle avait la carrure pour « porter la culotte » dans le couple et c’était incompatible avec mon caractère.

By L.

Quand mon collègue m’a fait part de son aventure, j’ai souri car elle m’a vaguement rappelé une conversation que j’ai eu il y a quelques temps avec une amie.

Dans cette conversation, j’essayais d’expliquer que lors d’une rencontre, on classe les femmes dans plusieurs catégories.

Ces catégories font qu’on va la rappeler ou pas et elles nous dictent également l’attitude qu’on va adopter avec elle.

Celles qu’on va rappeler (avec compatibilité physique)

–          Celles qui savent où elles vont : Ces femmes ne connaissent pas l’hésitation, elles ont une vie stable dans laquelle elles ne sont pas paumées. Il n’y a rien de pire qu’une femme qui n’ose pas se lancer, qui trébuche sur certaines situations « T’envisages quoi comme job ? » « Je sais pas trop, le secrétariat m’attire mais j’ai envie de tenter l’esthétique ». Si déjà elles ne sont pas claires avec elles, comment pourraient-elles l’être dans une relation ?

–          Les charmeuses naturelles : Chez ces dernières, pas besoin d’artifices ni d’en faire trop pour nous subjuguer, leur conversation est intéressante, elles nous séduisent sans même s’en apercevoir. Elles nous intriguent et on a envie d’en savoir toujours plus sur elles. Elles sont amusantes et on devine que notre quotidien avec elle pourrait être agréable et facile à vivre.

–          Les mystérieuses : Elles ne se laissent pas facilement attraper dans les mailles de nos questions. Leurs réponses restent évasives, mais concrètes, à la différence de l’exemple cité au-dessus (secrétaire/esthéticienne). On devine qu’elles ne veulent pas se livrer au 1er rendez-vous et ça nous émoustille.

Celles qu’on ne rappellera pas (malgré une compatibilité physique)

–          Pour commencer celle de l’exemple de Frank, la psychorigide : Celle qui mène tout à la baguette avec son caractère intransigeant «Blanc c’est blanc et ça le restera parce que je le veux ainsi ! ».  Cette personne peut néanmoins attirer les hommes possédant peu de caractère. Ces derniers seront ravis de trouver une compagne qui dirigera leurs faits et gestes

–          Celle qui n’a pas de place dans sa vie : Elle avoue d’ailleurs elle-même à plusieurs reprises qu’elle est overbookée prise entre son travail, ses passions, ses amis, sa famille, ses différentes activités. Certes elle a voulu montrer qu’elle savait s’occuper intelligemment mais au-delà de ça, on se demande quelle serait notre place dans sa vie. Le dimanche matin de 9H à 11H ? Même pas c’est le jour où elle rend visite à sa grand-mère

–          La capricieuse : « Je veux maintenant et tout de suite, pas dans 5 minutes ! Je veux, je veux, je veux.. ». On imagine parfaitement cette femme taper du pied sur le sol si on refuse de lui céder et on imagine également la crise qui sera liée à ce refus

–          La femme vénale : Celle qui est prête à tout pour assurer son confort matériel et financier. Face à elle, on peut se demander si vraiment c’est notre personne qui l’intéresse ou notre compte en banque

–          Celle qui ne sait pas ce qu’elle veut : Elle a accepté notre invitation mais elle ne sait pas pourquoi. Elle ne sait pas si elle a envie de se lancer dans une relation « Je sors d’une histoire compliquée donc j’hésite à recommencer quelque chose, mais ça pourrait m’aider à oublier »

–          Celle qui cumule les problèmes : Celle-ci nous a confondu avec un psy très certainement car en quelques heures nous connaissons le montant de ses dettes, la maladie dont elle souffre régulièrement, ses 8 mois de chômage et j’en passe. Et le côté positif dans tout ça ? Elle aurait peut-être dû commencer par nous raconter ça

–          L’emmerdeuse : Celle qui veut tout savoir de notre emploi du temps, de nos exs, celle qui essaye de savoir combien de fois dans la journée on serait prêt à l’appeler ou à lui envoyer un message si jamais la relation voyait le jour. Celle-ci on la devine sans problème nous harceler avec 50 sms les jours où on aura 10 minutes de retard à un rendez-vous

Ce ne sont que quelques exemples mais certainement les plus courants. Mais il ne faut pas oublier une chose importante, on dit souvent « Qui se ressemble, s’assemble » donc ces jeunes femmes trouveront vraisemblablement chaussure à leur pied.

Ceci dit, si vous n’appartenez à aucune des catégories énoncées ci-dessus et que vous ne comprenez pas pourquoi votre téléphone reste muet, il y a une explication toute simple.

Malgré le fait que vous ayez partagé un bon moment, une bonne soirée, une nuit très agréable, il se peut qu’il n’ait tout simplement pas envie de vous revoir ou qu’il n’éprouve pas le désir de s’engager avec vous. Si c’est le cas, pas la peine de vous repasser le film de votre soirée pendant des heures pour trouver ce qui a pu clocher, rien n’a cloché ! Cessez de vous torturez l’esprit.

Une dernière situation, vous avez passé la nuit ensemble à enchainer les galipettes les unes après les autres et comme vous vous définissez comme une « experte en la matière », vous êtes certaine qu’il va vous rappeler. Mais le téléphone ne sonne pas. L’homme avec qui vous avez partagé ce moment torride a cédé à un pur désir sexuel, une pulsion physique. La pulsion étant passée, il ne vous rappellera pas.

Il aurait pu au moins m’appeler pour me le dire !

Oui il aurait pu. Mais imaginons aussi qu’il ne veuille pas rappeler parce que vous ne lui plaisez pas. Imaginez l’affront que vous auriez à digérer en l’entendant prononcer « Je suis désolé, je veux plus te revoir car tu ne me plais pas ».

Parfois le silence vaut mieux que les mots.

Par contre, si ce silence intervient à la suite de plusieurs rendez-vous et de plusieurs semaines (mois) de relation, aucune excuse n’est valable pour le justifier. Votre route a croisé celle d’un homme qui ne sait pas prendre ses responsabilités et/ou qui souffre d’un manque de maturité certain.

Vous décidez de le rappeler

Libre à vous, mais dans ce cas, appelez-le à un moment où vous n’êtes pas énervée. S’il vous répond, n’essayez pas d’entamer une longue conversation (qui tournera au monologue de votre part car son esprit sera parti se perdre ailleurs), contentez vous d’un banal remerciement pour la soirée que vous avez passé et basta ! Ne le branchez pas non plus sur ses éventuels sentiments à votre encontre, ne le harcelez pas s’il ne répond pas laissez tomber.

Si un certain laps de temps s’est écoulé depuis votre rendez-vous (quelques semaines) appelez le pour lui demander un service qui le valorisera, exemple si c’est un as en informatique, demandez lui un conseil pour l’achat d’une nouvelle carte graphique.

Dans tous les cas, n’insistez pas pour lui proposer un nouveau rendez-vous s’il ne le fait pas de son côté.www.morninglife.fr

Publicités

À propos de morninglifemagazine

L'essentiel de la pause avec les dossiers Homme, Femme, LGBT, les infos insolites, les challenges Couple, les questions sur les relations amicales, amoureuses, la société actuelle et bien d'autres rubriques.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

REJOIGNEZ NOUS

%d blogueurs aiment cette page :