Insolite

Séduire n’est pas (forcément) tromper !

By L.

Ce sujet me trotte dans la tête depuis ma lecture du dossier sur la jalousie. Je ne sais pas pourquoi mais quelque part, je me suis senti visé (!!) lorsque Sandrine nous a révélé son témoignage et je pense ne pas être le seul à avoir ressenti ça.

J’estime donc qu’une mise au point est nécessaire.

Le séducteur attire les femmes.. Les femmes sont attirées par le séducteur

C’est logique. Toutefois ce qui est moins logique c’est de s’engager dans une relation avec un séducteur alors que chacune est consciente de ce que cela engendre (ou va engendrer).

En effet, au départ, c’est tout beau tout rose comme dans chaque histoire, la demoiselle a l’impression d’être la seule, l’unique aux yeux de cet homme, et c’est le cas, il ne voit qu’elle les 1ers temps. Quelle « chance » elle a d’avoir été choisie parmi tant de rivales. Elle espère avoir réussi à « dompter la bête ».

Mais comme on dit, « Chassez le naturel, il revient au galop ».

Le séducteur a besoin de plaire pour être bien dans ses baskets

Je vais maintenant parler de 3 sortes de séducteurs, à vous de trouver celui que vous connaissez ou que vous avez connu

–          Le séducteur « passif » : Chez lui, séduire c’est comme respirer, c’est naturel et c’est « tellement » naturel, qu’il ne s’en aperçoit pas toujours. Il ne mesure pas l’impact que peuvent avoir certaines de ses phrases ou attitudes sur la personne face à lui. Pour lui il ne fait rien de mal car il n’a aucune arrière-pensée en tête. D’ailleurs la plupart du temps, il ne comprend pas pourquoi « l’officielle » lui fait une crise de jalousie vu que son attitude était celle de « tous les jours »

–          Le séducteur « actif » : Celui-là, il ne peut pas s’empêcher de jouer avec les autres. Il repère une ou plusieurs proies et il ne les lâchera pas jusqu’à ce qu’il soit sur que son pouvoir de séduction a frappé. Mais même chez celui-là, le but n’est pas forcément d’attirer l’autre dans son lit, il peut se limiter au jeu de la séduction et disparaitre tout de suite après. Il est parfaitement conscient de ses faits et gestes mais comme il ne va pas jusqu’au bout, pour lui il n’y a pas de mal à se comporter comme il le fait

–          Le séducteur « doublement actif » : Pour lui, on reprend la définition du dessus avec une différence majeure, lui il séduit pour coucher et il est parfaitement conscient de ce qu’il fait.

Pourquoi ce besoin de séduire ?

On peut séduire par peur de passer inaperçu, parce qu’on aime être entouré ou encore on aime être au centre de l’attention. Dans ce cas la séduction se fait autant pour le sexe opposé que pour le même sexe que soi. On peut exercer un métier ou une passion dans lesquels la séduction est un passage obligatoire ou/et indispensable.

On peut séduire pour se rassurer, pour se prouver qu’on est encore capable de plaire (ex : la fameuse crise de la quarantaine pour les hommes).

On peut prendre la séduction comme un nouveau challenge à relever, par exemple en repérant dans une soirée la femme qui attire tous les regards masculins, c’est vers elle que le séducteur va se tourner pour se lancer un défi. Il doit la séduire devant tout le monde parce qu’il veut montrer qu’il en est capable donc c’est lui « le meilleur ».

Et l’autre dans tout ça ?

Et bien l’autre a comme qui dirait LA mauvaise place dans tout ça. En effet une fois passé l’effet « Je suis unique à ses yeux », la vérité éclate au grand jour déstabilisant complétement la compagne du séducteur. Elle s’aperçoit finalement qu’elle ne bénéficie pas d’un traitement de faveur, que « son » séducteur se comporte de la même façon avec les autres, pire même il donne l’impression de s’éloigner, de s’échapper.

Cette prise de conscience peut complétement déstabiliser la personne et entraîner un changement de caractère à l’opposé de ce qu’elle est en temps normal. La femme « zen » peut devenir la pire des tyrans, elle peut succomber à des crises de jalousie qui dépassent toutes les limites, elle peut se faire des films monumentaux suite à une parole mal interprétée. Elle peut même aller jusqu’à devenir méfiante envers ses propres amies et couper toutes relations sociales avec ces dernières.

Sa vie devient un enfer et cet enfer elle le partage avec celui qui en est la cause :

Le séducteur

Attitude tout à fait compréhensible puisqu’humaine. Mais attitude qui va pousser le séducteur à partir ailleurs pour de bon, en laissant sa « victime » seule face à elle-même.

Alors que faire ?

Il n’y a pas de recette miracle pour contrer l’attitude d’un séducteur si ce n’est peut-être celle de lui renvoyer un effet miroir. Jouez à son propre jeu, comportez-vous comme lui :

Restez mystérieuse face à ses yeux afin de l’intriguer encore et encore (travail de longue haleine..),

Restez indépendante au maximum (ne pas montrer que votre emploi du temps s’adapte au sien..),

Le séduire comme il vous séduit,

Le surprendre comme il vous surprend,

Séduire la société encore plus qu’il ne le fait lui-même, etc etc

Et surtout, cachez bien votre jalousie et évitez les crises, parce que quitte à ce que vous lui fassiez des crises, il se dira « Autant qu’elles soient justifiées ».

Peut-être qu’avec tout ça, votre relation et vous-même vous deviendrez vraiment uniques à ses yeux…

Bon courage !  www.morninglife.fr

Publicités

À propos de morninglifemagazine

L'essentiel de la pause avec les dossiers Homme, Femme, LGBT, les infos insolites, les challenges Couple, les questions sur les relations amicales, amoureuses, la société actuelle et bien d'autres rubriques.

Discussion

4 réflexions sur “Séduire n’est pas (forcément) tromper !

  1. Alors bien évidemment, je ne peux que répondre hein :p. Je suis tout à fait d’accord avec toi sur l’idée et ce que tu dis, SAUF sur un « détail ». C’est pas toujours vrai que genre c’est le comportement de l’autre qui pousse le séducteur à tromper, et j’en sais qqchose^^. Parfois tout est « normal » (hormis le fait que tu as raison sur le fait que la « jalouse » n’a sans doute pas fait ce qu’il fallait pour se rendre unique à ses yeux, à savoir, ne pas calquer son emploi du temps sur le sien etc…, )et la jalouse ne manifeste ses accès de « posséssivité » que lorsqu’il y a des signes évidents de tromperie (genre elle tombe sur la proie et son mec chez eux, elle voit qu’ils sont tjrs ensembles et qu’il multiplie les mensonges etc…). Donc attribuer la tromperie à la jalousie de l’autre est un peu réducteur, car les femmes sentent la plupart du temps les choses et ne deviennent pas jalouses par hasard, en général, c’est déjà trop tard de toutes façons (je ne parle pas des jalouses de nature, des excessives en la matière du moins). Il n’en reste pas moins que je suis d’accord sur le fond et sur le fait que bien avant le coup de canif, la « victime » du séducteur aurait dû se comporter comme lui 😉

    Publié par Sandrine Gar | mars 16, 2012, 9:18
  2. Il y a une chose qui me dépasse chez l’homme, c’est pourquoi « séduire » et quelles qu’en soit les raisons passif, actif, ou doublement actif, pour moi quand on aime son partenaire on ne va pas voir « ailleur »
    Par contre l’effet « miroir » je suis tout a fait d’accord, je serais curieuse de voir la réaction de mon chéri si je lui rendais la pareil à coup sur ça lui passerais l’ envie de « séduire »

    Publié par tania loring | mars 16, 2012, 9:52
  3. @Sandrine : Je n’ai jamais dit que la jalousie était la seule raison qui poussait le séducteur à aller voir ailleurs :  » – Le séducteur « doublement actif » : Pour lui, on reprend la définition du dessus avec une différence majeure, lui il séduit pour coucher et il est parfaitement conscient de ce qu’il fait. » Aucune référence à la jalousie là dedans 😉 Mais ça peut être un facteur à prendre en compte si on réfléchit quelques secondes. Je m’explique, la jalousie entraine des cris(es), des prises de tête et quand on se trouve face à ce genre de réactions au quotidien, on a besoin de prendre l’air.
    @Tania si un jour tu passes à l’action avec l’effet miroir, viens nous en parler ça pourrait être intéressant !

    Publié par morninglifemagazine | mars 16, 2012, 11:33
  4. Je sais bien, mais tout ça n’est pour moi que pretexte pour se donner bonne conscience, quoiqu’il en soit, les doublement seducteurs vont voir ailleurs, que leur nana fasse un pas de travers ou pas ne change pas grand chose. Le seule chose qui peut être peut les calmer (et encore, pas tous) c’est s’ils tombent sur une femme pire qu’eux, car là, ils seront trop preoccupés par le comportement de l’autre pour regarder ailleurs. Voilà mon humble avis (qui n’engage que moi^^)

    Publié par Sandrine Gar | mars 16, 2012, 12:57

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

REJOIGNEZ NOUS

%d blogueurs aiment cette page :