Insolite, Morning LGBT, Morning pour Elle, Morning pour Lui

Se tromper sans se tromper

by L.

Et si on s’échangeait ?

Je vais m’attirer les foudres des plus jaloux et jalouses en posant cette question et je ne parle pas des esprits puritains et conservateurs. Mais pourtant, il faut l’avouer, le libertinage s’étend de plus en plus. Je dirais même qu’il se « banalise » comme par exemple, avec la création d’un réseau social semblable à Facebook mais réservé aux libertins (pour les curieux).

Parmi les pratiques du libertinage, nous trouvons l’échangisme, sujet de cet article. Voyons un peu qu’est-ce qui se cache vraiment derrière ce mot que certains n’osent pas prononcer.

Se tromper sans se tromper

Le libertinage et plus particulièrement l’échangisme est uniquement basé sur l’excitation sexuelle, excitation provoquée par le fait d’être au minimum 3 personnes.

Cette pratique permet de redonner « un coup de fouet » au couple trop ancré dans sa routine sexuelle et dont l’envie et le désir de l’autre commence à s’évaporer. C’est la 1ère chose à laquelle on pense quand on parle de l’échangisme mais il est bon de noter qu’un jeune couple peut « s’offrir un extra » avec un tiers pour décupler l’excitation ou être le complément de leurs jeux amoureux.

Avant de pousser la porte de Pandore

Il est important de différencier les formes de l’échangisme.

Celui qui résonne en 1er dans les esprits c’est évidemment 2 couples qui échangent leur partenaire pour une durée déterminée en vue d’une relation socio-sexuelle.. Ce qui me fait remarquer au passage que le mot social/socio est de plus en plus utilisé à torts et à travers. Bref là n’est pas le sujet !

Il y a ensuite le mélangisme, toujours basé sur le même principe de 2 couples mais cette fois ci le jeu se fait entre les 4 personnes présentes avec contacts bisexuels.

La 3ème forme est celle du « 3 + 1« , c’est à dire 3 personnes qui jouent ensemble et la dernière qui mate.

Le triolisme qui est composé, comme l’indique son nom, de 3 personnes. 2 femmes et 1 homme, 2 hommes et 1 femme, 3 femmes, 3 hommes… des centaines de possibilités !

Au cœur de 2012

L’échangisme ne se limite toutefois plus à la 1ère image qui vient en tête c’est à dire le 2+2. Le développement des clubs échangistes des dernières années a entrainé un  autre mouvement : l’échangisme de groupe. Les intervenants ne sont plus seulement 4 et ne sont plus forcément « en couple ».

D’autres changements ont été constatés durant les dernières années comme la moyenne d’âge par exemple. Autrefois, cette pratique touchait la tranche 40 – 50 ans. Aujourd’hui cette statistique est faussée avec, comme je le disais au-dessus, le développement des clubs libertins (et des sites spécialités sur le net). Les villes moyennes françaises comptent en général 2 clubs libertins et les jeunes  viennent y chercher un peu de piment.

Le second changement concerne l’attitude des femmes. Il faut arrêter de penser que c’est l’homme et lui seul qui évoque une envie de libertinage. Les femmes sont de plus en plus demandeuses et curieuses vis à vis de cette pratique. Donc à bas les idées reçues et éclatez-vous Mesdames !

De toute façon, il ne faut pas se leurrer, même si la demande vient de votre mec/mari, c’est quand même vous qui dirigez le jeu en posant vos limites..

Le dernier changement concerne le développement de la bisexualité chez les hommes. Certains responsables de club libertin estiment qu’actuellement 1 client sur 3 est bi et l’échangisme reste la pratique la plus ouverte pour découvrir ce domaine.

Pourquoi franchir le pas ?

Il existe maintes raisons de s’initier au libertinage. Les plus couramment évoquées sont :

– Le renouveau de la sexualité au sein d’un couple,

– L’envie de sortir de la routine

– L’envie de connaitre de nouvelles expériences

– Retrouver la complicité avec son/sa partenaire

– Éviter l’adultère (non l’échangisme ce n’est pas de l’adultère. On ne trompe pas l’autre, on partage quelque chose avec lui)

– Etc etc etc…

Je ne vais pas énoncer toutes les raisons parce que de toute façon, quand on a envie de quelque chose, on peut trouver n’importe quelle excuse pour obtenir ce dont on a envie !

Les conséquences ?

…. Tout dépend comment vous arrivez à gérer ça… Si ça reste un jeu, une pratique menée dans la complicité et dans le respect, le duo n’en tirera que des choses positives… Par contre, si vous dépassez les interdits c’est à dire voir un partenaire de jeu sans votre compagne ou compagnon, si vous mélangez les sentiments là-dedans, vous allez droit dans le mur…

Si votre motivation est autre que sexuelle (particulièrement chez les femmes seules), c’est à dire si vous confondez libertinage et besoin de séduire pour vous rassurer car vous manquez de confiance en vous, ça va déraper aussi ! Vous ne devez en aucun cas essayer de devenir la number one d’un duo dans lequel vous n’avez pas votre place ! Vous êtes une option pour ce duo, ne perdez pas ça de vue….

On y va ?

La Chrysalide - 83 St Cyr. Une référence !

Oui mais avant ça, discutez-en ensemble ! Chaque question doit trouver sa réponse, souvenez-vous, il n’y a pas de questions stupides. Dites tout ce que vous avez sur le cœur, partagez vos pensées, fixez vos limites et discutez encore après chaque expérience. Le dialogue est aussi de l’échangisme..

Et après ?

Vous avez franchi le pas, et maintenant, que se passe-t-il ? Vous vous sentez différent et c’est normal, qui ne se sent pas différent après avoir tenté une nouvelle expérience ? Souvenez-vous de la 1ère fois où vous avez réussi un soufflé au fromage ou de la 1ère fois que vous avez sauté à l’élastique. Je banalise ? Ça n’a rien à voir ? Vous me paraissez bien sûr de vous.. Observez le regard de l’autre sur vous, et dites-moi si ce regard ne brille pas autant qu’après les 2 exploits que je viens de citer. (Si ce n’est pas le cas, stoppez tout et retourner à votre soufflé ou à votre élastique avant de vous mettre en danger).

Vous venez de vivre quelque chose d’unique en son genre, les images de cette expérience resteront gravées dans votre mémoire et ça peut s’arrêter là, ça peut suffire à rebooster votre libido ou vos jeux de couple. Dans le cas où vous décidez de remettre ça, faites attention que cela ne devienne pas une habitude ou encore le seul moyen pour que vous vous éclatiez dans votre couple.

Tirez la sonnette d’alarme si vous vous trouvez dans cette situation.

Ils l’ont fait

Comme beaucoup de gens, nous avions des préjugés, les médias décrivant les clubs libertins comme des endroits où les couples, hommes et femmes viennent un peu pour assouvir des envies purement sexuelles avec n’importe quel partenaire. Cela fait peur, car nous nous demandions si nous aurions le choix de nos rencontres ou si nous n’allions pas nous faire sauter dessus sans pouvoir dire quoi que ce soit…
Or les couples rencontrés nous décrivaient plutôt des endroits agréables, des ambiances tamisées et festives ou les gens sortaient pour s’amuser, s’exhiber un peu, se rencontrer amicalement avec un respect mutuel bien plus important qu’en boîte de nuit classique, tout en sachant que « tout est possible ensuite ». Convaincus et rassurés, nous nous sommes fait conseiller un club libertin ayant une bonne réputation.

L’entrée… le coeur qui bat un peu… La porte s’ouvre, et un charmant jeune homme nous accueille avec grand sourire. Nous payons notre entrée a une tout aussi charmante hôtesse qui nous accompagne ensuite pour la visite du club. Ici le bar, un petit salon tamisé où quelques couples flirtent un peu, la piste de danse assez grande ou se trémoussent une quarantaine de couples. Nous n’avons pas l’impression d’être dévisagés ou d’avoir des regards de travers. Nous sommes dans un lieu très agréable, à l’opposé de la glauque « boite à partouze » que tout le monde imagine.

Les femmes sont réellement à l’honneur. Elles mènent vraiment la danse. Le podium et la barre métallique sont occupés en permanence par de jolies libertines plus ou moins légèrement vêtues et dansant de manière suggestive. Pris dans l’ambiance, nous dansons de plus en plus près… puis ces dames s’enlacent et échangent des baisers langoureux.  Aucun geste déplacé, nous recevons quelques propositions toujours très polies et nos refus un peu maladroits ne sont pas du tout mal pris, mais sont accueillis par un sourire et une petite phrase gentille.

Ce soir-là, nous avons beaucoup dansé, bu un peu de champagne et nous avons vraiment passé un moment plein de sensations nouvelles, excitantes et un peu folles, parfois un peu voyeurs, parfois un peu exhibitionnistes !

Nous sommes ressortis assez souvent en club … nous continuons de découvrir lentement mais surement ce monde de liberté, de tolérance et de respect qu’est le milieu libertin. Dorénavant un peu moins débutants, il nous arrive d’aller dans les coins câlins, à deux ou plus. Tout dépend de l’ambiance, du feeling, de la rencontre. www.morninglife.fr

Publicités

À propos de morninglifemagazine

L'essentiel de la pause avec les dossiers Homme, Femme, LGBT, les infos insolites, les challenges Couple, les questions sur les relations amicales, amoureuses, la société actuelle et bien d'autres rubriques.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

REJOIGNEZ NOUS

%d blogueurs aiment cette page :