Insolite

Facebook, my Love ?

by L.

Chaque matin, la même routine, la page d’accueil qui s’ouvre sur le site d’actualités dans le monde, histoire de se tenir au courant de ce qui se passe hors de ma résidence (mes voisins ne sont pas des meurtriers cachés, il y a moins d’actions que dans Wystéria Lane, je cherche le « piquant » ailleurs).

Donc après avoir vérifié que la 3ème guerre mondiale n’était pas programmée pour aujourd’hui, je zappe et me voilà au cœur de l’info mais cette fois ci attention, c’est du lourd, ça ne plaisante plus, je suis sur Facebook !

Mes sens sont en éveil, à l’affut du scoop que je pourrais liker et commenter !

Inspection du fil d’actu

D. essaye d’arrêter de fumer, il indique fièrement « 2ème jour sans tabac » dans son statut. Mais ça je le sais déjà il m’en a parlé sur Skype hier. Je like quand même pour lui montrer que je le soutiens !

P. lance un appel désespéré, sa fille a égaré son doudou, il cherche des pistes pour le retrouver (photo à l’appui !).. ça aussi je suis au courant je l’ai croisé quelques minutes après que le drame se soit déroulé et les cris de sa fille résonnent encore dans mes oreilles. Je like ! Non !! Je like pas ça !!

A. annonce qu’elle organise un apéro chez elle ce soir et qu’on est tous invité.. Ok j’ai reçu son SMS, je suis donc au courant. Je like en plus de ma réponse par SMS pour lui reconfirmer ma présence !

Je commence à m’impatienter, il est où le scoop dont je ne suis pas encore au courant ?!

Mise à jour du statut de ma femme 12H plus tôt « N’oublie pas le pain, nous avons des invités demain ».

Aaaah dois-je considérer ça comme un scoop ou me dire qu’une fois de plus elle me connait sur le bout des doigts et qu’elle avait prévu, qu’au réveil, j’aurais oublié qu’on avait des invités le midi ?

C’est maigre ! Trop maigre pour être un scoop ! Par contre mes potes se bidonnent et likent à tout va… Facebook nous aide à reconnaitre les traitres dans notre entourage !

En fait, ça me sert à quoi d’être sur un réseau social ?

– A voir les photos de la dernière soirée sur lesquelles je n’apparais pas au mieux de ma forme et dont j’aurais pu me passer ? Je garde la tête haute, je like j’ajoute un petit smiley tout en pensant « Toi à la prochaine sortie je te loupe pas »

– A apprendre que ma frangine est passée de « Célibataire » à « En couple » avec… mon pote !! Je l’ai eu au téléphone hier et il m’a rien dit ! WTF ?! Ainsi donc ils voulaient que je l’apprenne par Facebook ? Ok alors réglons ça sur FB !

Un peu d’action ne fera de mal à personne, que les noms d’oiseaux fusent maintenant ou se taisent à jamais !

Et qu’est-ce qu’il a lui à liker mon « conasse » sur le mur de ma frangine ?! Il traite ma sœur de conasse ?! Et c’est qui lui d’abord !!!

Où est le bouton « J’aime pas » ?!

Évidemment il n’existe pas, à croire que les réseaux sociaux sont peuplés de bisounours, tout le monde doit être d’accord et aimer les commentaires ou publications des autres.

Hey Marko quand t’auras fini d’apprécier ton entrée en bourse, tu pourrais peut-être régler ça.. Oui je l’appelle Marko c’est un pote à moi je l’ai en contact ! Non ? Ça marche pas comme ça ? Facebook monde de désillusions !

Revenons-en à nos moutons !

Comment je suis arrivé là ?

Parce que j’en entendais parler autour de moi, parce que je recevais tous les jours des mails qui me disaient V. T. F.et F. t’attendent sur Facebook, rejoins les dès maintenant, parce que sur beaucoup de sites je voyais l’option « se connecter avec Facebook » et que c’est vrai je suis fainéant donc grâce à un compte FB, en 2 clics c’est réglé, terminée la fiche à remplir et Facebook c’est aussi un moyen d’avoir des nouvelles de ses proches sans rester 3H au téléphone avec eux.

Mais…

Après quand tu vois tes potes, tu radotes et tu les écoutes faire pareil

« G. a une nouvelle voiture ! »  « Ouep c’était sur Facebook »

« Y’a apéro ce soir chez A. ! » « Ouep c’était sur FB »

« F. déménage il cherche des bras pour l’aider, il l’a mis sur FB ! » « Ah ?! J’ai pas vu ça.. » « Moi non plus.. »

Silence autour de la table, chacun cherche l’info ou le sujet qui n’a pas déjà été abordé sur le réseau. Evidemment il y a des choses dont on aimerait discuter mais « entre nous », pas avec les femmes à moins de 3m, pas avec les enfants qui courent dans tous les sens en piaillant.

Facebook nous apporte la solution sur un plateau 

Créons un groupe secret, fermé, verrouillé, invisible, indestructible et surtout qui n’apparaitra pas dans le fil d’actu !

En parlant de groupes, j’en ai repéré quelques-uns qui avaient l’air sympa mais comme ils sont publics, tout le monde va voir si j’y adhère et la 3ème guerre mondiale pourrait bien se déclarer sous mon propre toit :

« Chéri tu fais quoi dans le groupe J’aime les blondes ?! Je te rappelle que je suis brune ! »

« Erreur de clic ma chérie, erreur de clic, je sortirais de ce groupe quand t’auras quitté A quel âge le Viagra pour un homme ! »

Et je ne parle pas de l’esclandre si une inconnue vient à liker mon statut ou si j’accepte une inconnue dans mes contacts !

Je suis complétement fliqué sur Facebook !

Pourtant..

Quand je lis la définition de « Réseau social », il apparait ceci :

Des réseaux sociaux peuvent être créés stratégiquement pour agrandir ou rendre plus efficient son propre réseau social (professionnel, amical).

Donc, comment je fais pour agrandir mon réseau sans accepter les demandes des inconnus ? Oui, ok j’ai retrouvé des potes d’enfance (que je n’avais pas forcément envie de retrouver..) mais j’ai envie d’autre chose !

J’ai envie de découvrir des cultures que je ne connais pas, j’ai envie d’avoir des avis extérieurs à ceux de mes amis, j’ai envie de communiquer et d’échanger des idées en dehors des personnes que je connais !

A ce stade, soit vous n’insistez pas, soit vous trouvez une solution pour pallier à ça tout en évitant la grande crise de couple.

Pas plus tard qu’avant-hier, une blonde (qui se reconnaitra) me disait que ça l’étonnerait toujours de recevoir des demandes de contact de personnes qu’elle ne connait pas. Mais attend on est là pour communiquer non ? Et c’est pas parce qu’un mec ou une nana te demande en contact que tout de suite il(elle) va se mettre à te brancher.. et en plus t’es célibataire donc tu risques quoi ? Qu’une main surgisse de l’écran pour t’étrangler si t’acceptes la demande de cet inconnu(e) ?! Allez déstresse ! Si t’as vraiment quelque chose à cacher tu bloques tes publications et photos et voilà le tour est joué.

Et sinon je suis plutôt voyeur ou exhibitionniste ?

Aucuns sous-entendus à connotations sexuelles derrière ma question !  Si j’ai envie de mater des photos de personnes nues ou à moitié nues, il y a des sites spécialisés et le visuel sera certainement plus plaisant que ce je pourrais croiser sur FB.. je vais me faire des ennemi(e)s là je le sens !

Revenons à ma question mais pour y répondre, je dois regarder mon mur (mon mur Facebook, pas celui en ciment à côté de moi je précise..), quelles sont mes dernières publications ?

– Est-ce que j’ai parlé du navet que j’ai regardé la nuit dernière ? Non

– Est-ce que j’ai fièrement annoncé mon dernier chrono pour mon footing matinal ? Non

– Est-ce que j’ai crié ma joie lors de la dernière victoire de l’équipe de rugby dont je suis supporter ? Non

Par contre, j’ai pas mal liké et commenté certains sujets.

Je peux donc en conclure que je suis voyeur et je le vis bien !

Et le fait de ne pas étaler ma life, ça n’affecte en rien mes relations avec les autres (et au moins j’ai des choses à leur raconter quand je les vois ou quand je les ai sur skype ou au tél !)

Mais heureusement que les exhibitionnistes sont là pour m’arracher un sourire ou pour me faire lâcher un « Put.. fais ch.. » quand je vois que S. traverse une mauvaise période de sa vie (il est où le bouton J’aime pas ?!!!)

Voyeur ou exhibitionniste, l’addiction est là..

A travers notre écran de pc, celui de notre téléphone ou tablette, Facebook est présent et on l’emmène partout (ou presque) avec nous. Ça fait passer le temps quand on attend notre tour chez le dentiste, pendant la pause clope ou déjeuner, on a toujours quelque chose à lire ou à dire.

Néanmoins, je vais quitter ce réseau social… pour quelques minutes parce que je vais aller voir un peu ce qui se passe sur Google+ ! Et vous savez quoi ? … J’ai oublié de prendre le pain…

Publicités

À propos de morninglifemagazine

L'essentiel de la pause avec les dossiers Homme, Femme, LGBT, les infos insolites, les challenges Couple, les questions sur les relations amicales, amoureuses, la société actuelle et bien d'autres rubriques.

Discussion

2 réflexions sur “Facebook, my Love ?

  1. sujet intéressant 🙂 !!! mais S. traverse vraiment une mauvaise période de sa vie ??? pfffffff 😦 lol et tu as oublié le pain !!!!!!!! rhooooooooooo la honte :p . En tout cas moi j’aime lire et écrire sur ce réseau que l’on peut étendre oui mais retrouver ses « amis » ça fait toujours du bien non ^^ . bisous Laulau !!

    Publié par Roxane Gerland | février 24, 2012, 10:27
  2. C’est tout à fait exact ma cerise 😉 et j’aime te lire sur ce réseau ! Sauf quand ça va pas 🙂

    Publié par morninglifemagazine | février 25, 2012, 12:48

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

REJOIGNEZ NOUS

%d blogueurs aiment cette page :