Insolite, Morning LGBT, Morning pour Elle, Morning pour Lui

Après le Point G, bonjour le point P vu par lui

by James

Un sujet délicat que je vais aborder, mais Ô combien important pour une vie sexuelle épanouie : l’orgasme.

Beaucoup d’articles sont écrits sur la jouissance féminine, mais relativement peu sur l’orgasme ou plutôt les orgasmes possibles chez l’homme.

Cet article est à transmettre aux hétéros!

Je vais donc parler de ce que je connais, l’extase masculine absolue par la jouissance anale.
Nous, les mecs, hétéros comme homos, on connait tous la jouissance via la stimulation de notre cher membre en érection. Souvent, on découvre cette sensation nouvelle, seuls, à l’adolescence, dans une salle de bain bien verrouillée. A cette sensation s’ajoute l’émoi de la première éjaculation.

Depuis ce point de départ, nous recherchons à réitérer ce plaisir soit par masturbation soit avec une partenaire – dans l’ordre logique des choses qui concerne tous les hommes hétérosexuels.
Mais cette jouissance physique est de courte durée (quelques secondes), obtenue le plus souvent assez rapidement, suivie d’un « temps de repos » obligatoire qui peut aller jusqu’à plusieurs heures avant d’avoir l’envie et surtout de pouvoir retrouver une érection.

De nombreux hommes vont plus loin en associant un plaisir psychologique :

– le plaisir que sa partenaire « avale » le nectar lors d’une fellation qui peut être l’acte en lui-même ou après pénétration, (d’ailleurs avez-vous goûté votre sperme avant de le faire avaler à votre partenaire, histoire de savoir ce qu’elle peut ressentir (appréciation ou dégout)? Ça aussi peu d’hommes ont testé…

– le plaisir de sodomiser sa partenaire qui donne un sentiment de puissance allié à une sensation physique légèrement différente…

Mais combien de femmes se plaignent de ne pas avoir le temps d’atteindre l’orgasme voire des orgasmes successifs?

Pour le comprendre, il faut savoir que nous, les hommes, pouvons avoir un autre orgasme, plus lent à obtenir, décuplé en puissance, plus long en durée et multiples, comme les femmes : l’orgasme anal.

Très peu d’hommes l’ont expérimenté : aucun hétéro et quelques homos.

La pénétration anale est tabou chez un homme hétéro 

Il se rapporte (justement) à un acte homosexuel et à la soumission vis à vis d’un autre homme, incompatible avec l’image de la virilité. D’ailleurs, l’insulte suprême pour un homme est de se faire traiter « d’enculé ».

Et pourtant, la nature a prévu la possibilité, pour un homme d’être pénétré par un autre pour atteindre l’orgasme, sans érection pour le sodomiser et sans qu’il ait le besoin de se masturber en même temps.

Bien sûr, comme je l’ai dit, cet orgasme est lent à venir et dépend du partenaire

Comme les femmes, nous pouvons avoir à faire à des éjaculateurs rapides, des égoïstes, des « tireurs de coups »… A part la sensation physique et psychologique de se faire « mettre », il n’y a pas grand chose de plus qu’une fin masturbatoire et souvent solitaire car le mec s’est déjà rhabillé…

Mais, j’ai cette chance d’être tombé de nombreuses fois sur des hommes (souvent hétéros ou se disant comme tels) qui m’ont amené à ce paroxysme du plaisir. Sans avoir à tripoter mon appendice qui reste au repos. Cela m’est encore arrivé hier soir.

Tout est dans la manière de pénétrer et la durée de l’acte

La prostate est « massée », l’anus et le rectum dilatés par le membre en question, il n’y a plus d’érection pour le pénétré. Le corps est focalisé ailleurs.

Cela procure une sensation de détente complète d’abord : on s’ouvre à lui et notre intimité profonde lui est offerte.

Comme pour les femmes, une sorte de lubrification automatique anale se produit, facilitant ainsi les pénétrations. Et puis arrive une sensation profonde, douce au début, qui s’accroît très lentement. C’est cette sensation qu’a un homme juste avant l’éjaculation (le fameux « je vais jouir »), sauf que là elle monte en puissance et peut durer plusieurs minutes!

On comprend alors les femmes qui disent « Ne t’arrête pas » car je dis la même chose.

La jouissance est là toute proche mais elle tarde. Puis elle arrive enfin, puissance mille en intensité par rapport à la masturbation (ou l’acte sexuel normal) et longue de 30 secondes à plus d’une minute! Impossible de ne pas hurler de plaisir.

Le sperme s’écoule sans à coups, sans jets et sans spasmes. C’est divin! J’ai la chance d’avoir un partenaire occasionnel mais régulier qui arrive à me faire monter au septième ciel 3 ou 4 fois d’affilés sans s’arrêter. A la dernière, il se lâche à son tour et les 2 plaisirs se font en même temps.

Vous devez penser « Mais c’est se comporter en femme! »

Oui c’est vrai! Mais pour un moment seulement.

Alors Messieurs

Si vous voulez savoir ce que ressent votre femme et pour mieux la comprendre, vous savez ce qu’il vous reste à faire, et si la proximité intime d’un autre homme vous débecte, des accessoires (spécial hommes) vendus dans les magasins spécialisés, vous permettront, dans le secret de votre salle de bain de découvrir, des années après votre première masturbation, une autre forme de plaisir.

D’ailleurs, ces pratiques se font aussi dans les couples

La femme pénètre son homme avec un godemichet ceinture… Et l’homme en question ne s’en sent pas moins viril pour autant.

Depuis quand un mec me traite « d’enculé », je luis réponds « oui et fier de l’être« !

En me disant le pauvre il ne connaitra peut-être jamais l’extase absolue…

Publicités

À propos de morninglifemagazine

L'essentiel de la pause avec les dossiers Homme, Femme, LGBT, les infos insolites, les challenges Couple, les questions sur les relations amicales, amoureuses, la société actuelle et bien d'autres rubriques.

Discussion

Une réflexion sur “Après le Point G, bonjour le point P vu par lui

  1. Ahh James! enfin j’ai la réponse aux questions que je me posais MERCI,je sais maintenant ce que ressent un homme qui se fait sodomiser j’aime beaucoup ton paragraphe sur « Tout est dans la manière de pénétrer et la durée de l’acte » je ne savais pas du tout que la prostate etait massée….. j’aurais un argument de plus la prochaine fois que j’essairai sur mon tendre cheri:)
    Merci à toi et suis impatiente de lire ton prochain article

    Publié par Tania Loring | février 23, 2012, 6:59

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

REJOIGNEZ NOUS

%d blogueurs aiment cette page :