Morning LGBT, Morning pour Elle, Morning pour Lui

Fantasm … agorie ?

by Chloé

Nous avons tous, de manière cachée ou affirmée, au moins un petit fantasme dans un coin de la tête.

L’association sexuelle du fantasme est loin d’être la seule signification possible de ce travail imaginaire, conscient ou inconscient.

Nous pouvons fantasmer sur une multitude de choses. Le fait de fantasmer est le seul fait d’imaginer une situation, un fait, une action. Le fantasme n’est pas seulement positif.

Imaginer sa mort par exemple, dans les faits c’est déjà du fantasme …

Nos fantasmes nous inquiètent autant qu’ils nous fascinent, car ils révèlent parfois un aspect de notre personnalité auquel on ne s’attendait pas.

Mais nous nous plaisons donner un peu de magie à ce mot, et surtout à lui révéler un aspect sexuel.

Penchons-nous donc, le temps d’une évasion gourmande, sur cette version du fantasme.

Allongée dans des draps de satin noirs, je vois ce corps viril, nu, s’approcher dans l’ombre … Je sens qu’il va se passer quelque chose de chaud, j’en suis toute émoustillée !

Et soudain, son visage se révèle à moi ….

Johnny Depp !!!! Johnny Depp est dans mon lit !!!! Wooohooooo !!

Ahhh le beau fantasme ! Comme c’est bien de presque pouvoir le toucher ce rêve, d’en ressentir les satisfactions émotionnelles … Comme l’on sourit lorsque l’on revient à la réalité, et que l’on ressent encore un peu de la douceur du rêve, éveillé ou non, que l’on vient de faire.

Mais, plaçons-nous dans un contexte de réalisation possible.

Sans parler d’acteur, de chanteur ou de sportif célèbre, nous pouvons fantasmer sexuellement sur  n’importe qui. Un homme, une femme, les deux …

Le principe fondamental du fantasme, c’est de s’imaginer en situation, et cette situation se veut forcément parfaite et intense.

Dans nos fantasmes nous faisons, ou bien l’on nous fait, ce que parfois nous avons peine à avouer, parce que trop chaud, trop hard, trop romantique aussi, trop impossible dans notre réalité en bref.

Nous aimerions tous réaliser ce fantasme.

Mais, pour tous ceux et celles qui ont pu mettre à bien ce rêve, beaucoup en ressortent bien déçus !

Et oui, car ce jour-là, où nous avions décidé de nous lancer, et de recréer notre situation dans la réalité, et bien forcément, rien ne s’est passé comme dans notre rêve.

Jules est arrivé à la bourre, pas douché, tout crotté. Le poulet a brûlé dans le four, le bouchon de la bouteille de vin s’est cassé et a fini par s’effriter dans son contenu, le chat a attrapé la jolie nappe et a tout fait tomber par terre, le disque était rayé, et Ray Charles s’est mis à chanter avec une voix de crécelle « Georgia on my mind » ….

Bref, vous terminez la soirée en allant vous coucher à 21h, et ne ferez plus jamais ce rêve qui vous a tant fait fantasmer, depuis des années.

Car il est évident que le fantasme sexuel est l’optimisation à son maximum de nos envies, de nos besoins inavouables.

Mais en passant vraiment à l’action, les sensations ne sont pas les mêmes, le spectacle enchanteur auquel vous vous attendiez se transforme en fiasco de déception …

Nous avons parfois des fantasmes, disons clairement les mots, sadiques, masochistes, exhibitionnistes, bisexuels, ou homosexuels.

Mais ces fantasmes-là sont-ils vraiment réalisables ? Ne sont-ils pas plutôt moteurs de notre actuelle sexualité ?

Un homme qui a pu, une fois ou deux, fantasmer sur un autre homme, ou même s’imaginer en situation avec un autre homme, doit-il forcément se poser des questions sur sa sexualité ?

Une femme qui s’imagine au lit avec son homme et une autre femme, doit-elle pour autant se penser bisexuelle ?

Non. En aucun cas bien entendu.

Ces rêveries sexuelles ont toujours fait partie de nous, et sont nécessaires à notre épanouissement.

Les fantasmes nous permettent de compenser nos manques dans la réalité, ils nous permettent de réaliser l’irréalisable. Ils nous permettent d’évacuer nos angoisses, de facilité nos relations avec l’autre.

Alors mesdames, messieurs, laissez-vous donc aller allégrement et fantasmez tant que vous pourrez, quoi de plus conscient que l’imagination finalement, et quoi de plus jouissif au fond …

Publicités

À propos de morninglifemagazine

L'essentiel de la pause avec les dossiers Homme, Femme, LGBT, les infos insolites, les challenges Couple, les questions sur les relations amicales, amoureuses, la société actuelle et bien d'autres rubriques.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

REJOIGNEZ NOUS

%d blogueurs aiment cette page :