Morning LGBT

Non, un Bi ce n’est pas un gay ni un hétéro ! C’est « juste » un BI !

by L.

Un gay c’est un gay, un hétéro c’est un hétéro, les choses sont très claires. Mais elles ne sont pas aussi claires pour définir les Bi.

Certains diront que c’est « un gay qui aime aussi les femmes » et certaines leur répondront « C’est un hétéro qui aime aussi les hommes ».

Et le bi dans tout ça, il en dit quoi ?

Il ne se sent pas plus gay qu’hétéro. Il aime autant le plaisir avec les hommes que le plaisir avec les femmes. D’ailleurs, il ne comprend pas pourquoi les autres cherchent absolument à poser une définition sur lui. Il est ce qu’il est et point.

Si seulement la pratique était aussi simple que la théorie.

La bisexualité donne lieu à de nombreuses questions chez les autres. Comment peut-on aimer distinctement un homme ou une femme selon une période de notre vie ? Le fait que la réponse ne soit pas ou blanche ou noire, ce n’est pas logique pour le commun des mortels et ça intrigue.

Oui ça intrigue et c’est peut-être pour ça que le bi a eu tendance à cacher son identité depuis toujours.

Il écoute les autres crier haut et fort « Moi je suis gay (lesbienne, hétéro) ! »   et lui il est au milieu parce qu’il ne veut/peut pas choisir d’être « rangé dans une de ces cases ».

Il a sa « propre case », il est BI !

D’ailleurs pourquoi il faudrait choisir ?

Dernièrement lors d’une soirée, une amie m’a demandé « Alors aujourd’hui t’es branché mec ou nana ? ».  Mais c’est pas aussi simple !

C’est pas l’heure du petit déj’ quand tu choisis entre le nutella ou la confiture pour ta tartine ! C’est donc ça l’image que certains se font des bi ?!

C’est peut-être à cause de cette image que les bi peuvent être accusés de ne pas savoir ce qu’ils veulent ou pire encore,  de jouer avec les sentiments des autres.

Et les sentiments si on en parlait ?

Jusqu’ici  je n’ai fait qu’évoquer l’attirance et le plaisir physique du bi pour une autre personne. Mais au-delà de ça, le bi peut également avoir des sentiments pour une personne du même sexe ou pour une personne du sexe opposé au sien. Là encore rien n’est prévisible, il s’agit simplement de 2 personnes qui s’apprécient de plus en plus, qui apprécient de passer du temps ensemble et leurs sentiments vont suivre cette évolution tout naturellement.

Les sentiments n’ont pas de sexe et les hétéros ont beaucoup de mal à comprendre ça. Leur déduction ?

Un bi est un homo qui ne s’assume pas !

Voilà leur déduction.. Encore une fois par cette phrase, ils cherchent à répertorier le bi dans une catégorie (homo), ils n’ont pas encore compris (et ne comprendront surement jamais) que le bi a sa propre catégorie (même si cette dernière est encore loin d’être reconnue au même niveau que celles des hétéros ou des gays).

Mais pourquoi ils pensent ça ?

Tout simplement parce que pour eux, la bisexualité se résume à un acte purement physique et si les sentiments viennent se mélanger là-dedans, ils en concluent que le bi était en fait un gay qui refusait d’admettre sa préférence.

Ces personnes se compliquent la vie mais il ne faut pas leur jeter la pierre, c’est la société qui veut ça. Même société qui décide de ce qui est « normal » ou pas.

Découvrir sa bisexualité est assez compliqué comme ça, il est inutile d’endosser, en plus, les complications des hétéros bornés dans leur idée ou stéréotype.

Pourquoi est-ce compliqué d’admettre sa bisexualité ?

–          L’ado qui découvre sa bisexualité

  • a tendance à la cacher afin que ses camarades ne le mettent pas à l’écart
  • Il embrassera avec plaisir sa petite copine tout en se disant qu’il aimerait faire la même chose à son meilleur ami.
  • Il ira parfois jusqu’à refouler ses envies pendant de nombreuses années pouvant fonder une famille afin de « rentrer dans la norme » tout en se disant que son attirance pour les personnes du même sexe n’était qu’une passade ou qu’une curiosité (qu’il aura satisfaite ou non)
  •  Peut-être que cette attirance ressurgira un peu plus tard amenant des doutes sur les choix de vie qu’il aura fait

–          La découverte de la bisexualité arrive « sur le tard » entrainant avec elle son flot de questions et de doutes :

  • « C’est impossible, je suis hétéro, je ne suis pas gay ! ». Alors pourquoi il se surprend de plus en plus souvent à regarder les autres hommes ? Pourquoi il se sent troublé quand il se change dans le vestiaire ? Pourquoi il a aimé cette nouvelle expérience ? Pourquoi il frissonne encore quand il y repense ?
  • Il continue de regarder et d’apprécier les jolies femmes dans la rue… mais.. il se surprend à regarder et à apprécier également les hommes. Cette nouvelle attitude peut le mettre mal à l’aise
  • Il découvre qu’il peut avoir une grande complicité autant avec une femme qu’avec un homme

Hésitation, inquiétude, questionnement, analyse, incertitude font partis de la vie du bi.. mais aussi.. Découverte de nouveaux plaisirs, de nouvelles sensations, de nouvelles émotions, d’une nouvelle identité, d’une nouvelle façon de vivre.

Qu’en disait Freud ?

Freud explique que tout le monde est bisexuel dès la naissance, et que c’est par la suite qu’on devient hétéro ou homo.

Nous ne choisissons notre objet sexuel que par la suite d’une contrainte sociale. Comme nous vivons dans un monde plus flou quant aux rôles et aux identités sexuelles, il est logique qu’il y ait plus de bisexuels.

Plus de bisexuels ? C’est pour ça que certains en parlent comme d’une nouvelle tendance ?

Au fait, au cas où tu ne l’aurais pas compris, je suis BI, je ne suis ni homo ni hétéro, je suis juste moi..

Publicités

À propos de morninglifemagazine

L'essentiel de la pause avec les dossiers Homme, Femme, LGBT, les infos insolites, les challenges Couple, les questions sur les relations amicales, amoureuses, la société actuelle et bien d'autres rubriques.

Discussion

7 réflexions sur “Non, un Bi ce n’est pas un gay ni un hétéro ! C’est « juste » un BI !

  1. c’est marrant car il y a quelque chose qui me « marque » dans notre société. De plus en plus de gens se présentent « homo » ou « bi ». Je m’explique : en tant qu’hétéro, je ne vais pas me présenter en disant je m’appelle …..j’ai 20 ans (hum) etc etc et je ne vais pas glisser dans la conversation  » au fait je suis hétéro ». Par contre il m’arrive de plus en plus souvent de croiser des personnes qui se présentent et qui glissent à un moment (et je ne sais pas pourquoi) :  » au fait je suis homo ou bi ». Alors que la conversation initiale n’est pas du tout d’ordre de la sexualité. Et je me demande juste pourquoi ce besoin de plus en plus souvent de l’indiquer….est-ce une forme de revendication ? de besoin de l’exprimer ou autre ?

    Publié par Moi | février 16, 2012, 11:11
  2. je peux tenter de repondre à ca :

    dans notre société, même si les medias sont gayfriendly de peur de se chopper un proces pour homophobie sur la place publique, il reste de vrais bastions homophobes . ce n’est pas encore aussi accepté que ca. surtout par les mecs heteros quand ils sont entre eux.

    dans le service public, c’est tres hetero-macho… dans le batiment aussi, la banque, beaucoup de petites entreprises , etc.. ( même si il y en a beaucoup qui se cachent).

    des qu’il y a groupes d’ heteros, il y a faux culs. sourires par devant, mais tu deviens la cible de grosses moqueries salaces dans ton dos, à grosse dose de clichés…

    sans compter les rumeurs les plus folles qui peuvent commencer à courir sur toi.

    du coup, annoncer franco que t’es homo desamorce les conflits. tout le monde se sait direct.

    plusieurs avantages :
    – ca leve l’ambiguité et les rumeurs
    – ca montre que t’es franc et tu donnes l’image d’un mec qu’il faut pas emmerder
    – ca fait illico le tri dans tes relations. les homophobes se barrent de suite de ton entourage, les gay friendly te montrent de suite que tu peux avoir de bons contacts avec eux, et les autres gays se feront connaitre discretement autour de toi ( pour le peu qu’ils soient mignons et interesses, c’est un plus!! lol ).

    inconvenient :

    – ca donne l’impression que tu as eu à juste titre, l’impression de revendication à l’apartenance à la communauté gay.

    bref, c’est juste un mecanisme d’autodefense pour que tout soit clair des le debut, et eviter des conflits ulterieurs, comme des homophobes qui decouvrent ta sexualité et qui sont vexés de s’etre montrés en public avec un  » PD « .. ca les gene dans leur virilité aupres de leurs autres amis heteros…

    en esperant avoir repondu à ta question.

    Publié par aigledor | février 18, 2012, 10:10
  3. Merci beaucoup aigledor pour ta réponse que je trouve très instructive et intéressante ^^ et tu as bien répondu à ma question 😀

    Publié par Moi | février 19, 2012, 11:04
  4. mais de rien 🙂

    Publié par aigledor | février 19, 2012, 2:22
  5. Tout à fait d’accord, aucune envie de dire bonjour je suis gay comme les hétéros n’ont pas à le faire.
    Mais la société nous impose de le faire car dans l’imaginaire collectif tu es d’abord hétéro, donc si tu sors du moule à un moment donné va falloir balancer le paquet et puis ça évite qu’on se pose des questions sur toi.
    Aucune espèce de revendication pour ma part
    http://bitchyrom.wordpress.com/

    Publié par romget | mars 21, 2012, 10:19
  6. Merci pour ton passage sur le Morning Life et pour ton commentaire 😉 Je recommande fortement à nos lecteurs de se rendre sur ton article concernant « les magazines indispensables » dans lequel beaucoup se reconnaitront !
    Le lien -> http://bitchyrom.wordpress.com/2012/03/20/les-magazines-indispensables-pour-un-bitchylifestyle/

    Publié par morninglifemagazine | mars 21, 2012, 11:15

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

REJOIGNEZ NOUS

%d blogueurs aiment cette page :