Morning LGBT, Morning pour Elle, Morning pour Lui

Couple libre, solution contre l’adultère ?

by L.

« Deux personnes pour faire un couple heureux, ce n’est pas assez. » Cette citation de Léo Campion, caricaturiste français (1905-1992) fait-elle partie des visions avant gardistes de notre époque ? Peut-être que ce phénomène est présent depuis des décennies mais pratiqué dans l’ombre à la différence d’aujourd’hui ?

La semaine dernière je discutais avec une amie et au détour de cette conversation elle m’a confié une phrase à propos de ses relations du moment.

Cette phrase m’a fait sourire :  « Il me les faudrait tous réunis en 1 seul et ça serait parfait« . C’est à ce moment-là que j’ai réagi qu’elle n’était pas la 1ère à penser ça. Mais alors que faire quand on se dit ce genre de chose et surtout que faire quand on est en couple et qu’on pense ce genre de chose ?

Envisager une solution de « couple libre » ? Etre ensemble sans être seulement 2 ?

Tout est possible sous certaines conditions dont la 1ère qui est impérative : l’accord total des 2 partenaires pour s’aventurer dans cette voie. Si l’un des 2 n’accepte que pour « sauver son couple » ou faire plaisir à l’autre, il y a fort à parier que le couple en question va vite battre de l’aile et se fracasser dans le mur en face.

Comment arrive-t-on à ce genre de décision ?

La satanée routine, l’envie de l’autre qui s’étiole petit à petit, l’envie de nouveauté, le besoin de gouter à une autre peau et à de nouveaux jeux, etc etc.. Des raisons il peut y en avoir 1000 mais la vraie, celle qu’on évoque pas, celle qu’on se cache, n’est-ce pas tout simplement le fait que les sentiments pour l’autre ne sont plus aussi forts qu’ils ne l’étaient auparavant ?

Est-ce vraiment la seule solution ?

Quand on aime une personne, est-ce qu’on a envie de l’imaginer dans les bras d’un(e) autre ? Est ce qu’on ne va pas avoir envie de lui jeter son téléphone par la fenêtre quand on verra que l’autre passe plus de temps à répondre à ses sms qu’à écouter le récit de votre engueulade avec le voisin ? Est ce qu’on a envie de prendre le risque que l’autre trouve mieux ailleurs et finisse par se tirer pour de bon ? Je ne pense pas..

Quand on aime quelqu’un, même si les sentiments ne sont plus aussi forts, on essaye avant tout de raviver la flamme. Si le problème est purement physique/sexuel, pourquoi ne pas tenter 1 plan à plusieurs plutôt que de partir chacun de votre côté ?

Vous voulez quand même tenter, alors voyons ce qu’est le « couple libre ».

C’est tout simplement tromper l’autre avec son accord, il n’y a pas 50 définitions. C’est tromper l’autre tout en étant sur de ne pas se retrouver seul (oui la solitude vous fait peur), c’est tromper l’autre en gardant une issue de secours (j’ai rien trouvé à l’extérieur, je vais rentrer et m’amuser avec l’officiel(le) ), c’est se voiler les yeux (non vous n’êtes pas 1 chaud lapin ni une nympho, la preuve, vous êtes en couple avec 1 seule personne…), c’est tromper l’autre en étant sur de trouver du réconfort auprès de l’officiel(le) le jour où vous aurez besoin de ça et non de sexe, c’est partager les frais avec l’officiel(le)  (logement, vacances..), c’est aussi ne pas se montrer seul en public (car vous ne voulez pas qu’on vous montre du doigt en disant  » 30 ans et toujours célibataire, il/elle doit avoir 1 problème) et vous ne pouvez pas compter sur « le coup d’un soir » pour vous accompagner (repas de famille, mariage..). En 1 mot ça se résume à de l’hypocrisie envers vous-même et envers l’autre.

Néanmoins, certains trouvent leur bonheur dans cette situation de « couple libre ».

Ils s’aiment sans s’appartenir, ils jouent la carte de la transparence avec l’autre, pas de mensonge, pas de trahison, ils ont envie d’aller jouer ailleurs, ils y vont sans se poser de questions. Et ça peut marcher à condition comme énoncé plus haut, que les 2 soient d’accord pour ça. Soit ils se racontent tout en détails, soit ils gardent tout pour eux. Les règles doivent être posées clairement et définies avec le consentement des 2 parties (il y a comme 1 goût de divorce à l’amiable là-dedans vous ne trouvez pas ?) et les 2 parties doivent se tenir à ces engagements sans jamais y déroger.

Ils cultivent la situation du « jamais acquis » et sur ce point ils n’ont pas tort car bien souvent dans 1 couple, les partenaires ont tendance à penser qu’une alliance passée au doigt de l’autre (ou 1 bail de location à double signature) signifie que l’autre leur appartient corps et âme, ce qui tue bon nombre de couples.

D’ailleurs en parlant d’alliance, très souvent les « couples libres » sont formés par des personnes qui fuient les engagements, les contraintes et toutes formes de projet commun.

Or, se mettre en couple est déjà 1 engagement en soi donc, peut-on vraiment utiliser ce mot pour désigner ces 2 personnes ?

Certains répondront oui car il y a des sentiments entre les 2 mais est-ce que c’est vraiment de l’Amour (oui avec 1 grand A) ? N’est-ce pas plutôt un sentiment d’affection ou de complicité qui les lient ? Non car ils s’envoient encore en l’air ensemble et ils prennent 1 pied d’enfer ! Ah oui ? Et quand ils grimpent aux rideaux, à qui ils pensent vraiment ? A la personne devant eux ou à leur amant (maitresse) de la veille ? Allez savoir…

Alors, pour ou contre le « couple libre » ?

Comme dans beaucoup de situations, il y a du pour et du contre, à vous de savoir à quel endroit vous vous placez et surtout à vous de savoir si vraiment si vous acceptez cette situation pour partager du plaisir et non pour satisfaire le plaisir de l’autre.

Quant à la personne qui m’a demandé ce sujet, mon message sera : Il s’en mordra les doigts un jour… En attendant, éclate toi sans culpabiliser et je te souhaite de trouver ton bonheur !

Et voilà un bon plan afin de ne pas se retrouver courbaturé et plié en 4 à l’arrière d’une voiture à enfiler le préservatif sur le levier de vitesse à la place de là où il aurait du être enfilé, un site qui propose des locations de chambres dans de grands hôtels pour quelques heures et à prix cassés… ça vaut le coup d’œil…

Publicités

À propos de morninglifemagazine

L'essentiel de la pause avec les dossiers Homme, Femme, LGBT, les infos insolites, les challenges Couple, les questions sur les relations amicales, amoureuses, la société actuelle et bien d'autres rubriques.

Discussion

6 réflexions sur “Couple libre, solution contre l’adultère ?

  1. Je sais qu’on me demande pas mon avis, mais je vais quand même le donner :D.
    L’un des problèmes majeurs de la société actuelle est de vouloir le beurre, l’argent du beurre et le fils (ou la fille) de la crémière… Et tout ça biensûr est un dû… Effectivement, tout ça a un goût de divorce à l’amiable, et la meilleure solution pour commencer est sans doute d’essayer en premier lieu de raviver la flamme. La seule chose que je trouve positive là dedans c’est de ne jamais considérer l’autre comme acquis, mais je pense qu’il y a des solutions moins extrêmes pour ça…
    Bref, à mon sens, soit on est amoureux et on décide de choisir cette personne pour partager notre vie, soit on préfère sauter sur tout ce qui bouge et on reste célibataire. Je suis très sceptique sur le fait que les 2 personnes dans un couple soient d’accord à 100% pour fonctionner sur le mode d’un couple libre, je pense que c’est une minorité, la plupart du temps, je suis prête à parier qu’un des 2 subit la situation, plus ou moins, pas forcémment au début, mais… et il y a toujours un risque que l’un ou l’autre rencontre quelqu’un qui lui fasse tourner la tête et que ça mette en péril le couple…

    Publié par Saphirs Stoop | février 15, 2012, 12:08
  2. Visiblement vous n’avez pas essayé…
    Un peu marre de ne voir que des articles « vieux jeu » sur ce sujet. L’hypocrisie c’est croire qu’aujourd’hui, en 2012, un couple peut ne pas se tromper jusqu’à la fin de ses jours et sans être totalement frustré. Le nombre de divorces, l’avènement de sites de rencontres extra conjuguaux…Personnellement je refuse de me voiler la face : j’ai beaucoup d’amis dont le couple a explosé car ils voulaient rester fidèles. Résultat : pas de sexe pendant des mois, de la mauvaise humeur, les sentiments qui s’envolent.

    Pour moi le couple libre est l’inverse de la tromperie. Tromper c’est coucher avec quelqu’un d’autre dans le secret, dans le dos de l’autre. Quand on est en couple libre, on sait que l’autre va « voir ailleurs » de temps en temps. C’est accepter de désacraliser la sexualité, se dire que tout simplement le sexe ne doit pas forcément aller de pair avec l’amour.

    En lisant votre billet j’ai l’impression de revenir 20 ans en arrière : quand nos parents faisaient mine que tout allait bien alors qu’aujourd’hui ils sont divorcés ou vont en douce rejoindre leur amant/maitresse dès que le conjoint à le dos tourné.

    Avec ma copine nous avons très tôt opté pour le couple libre et nous ne le regrettons pas. Je « baise » (excusez moi du mot mais c’est ainsi) des autres, elle se fait baiser par des autres. C’est rapide, bien fait, ce ne sont que des pulsions. A côté de cela je n’ai jamais cessé d’être calin avec elle, de la soutenir dans tout, de m’engager (nous vivons ensemble depuis trois ans et sommes en couple depuis 5 ans). On sait faire la différence entre « un plan cul » et notre amour. Oui ce sont deux choses différentes et complémentaires.

    Il me semble que quand sexuellement l’alchimie n’est pas top entre deux personnes mais que les sentiments sont là, il est bien dommage de sacrifier son couple. L’idéal n’existe pas, on ne peut pas s’éclater au plumard toute sa vie avec la même personne et l’aimer jusqu’au premier jour. Être en couple libre, c’est s’éviter le pire : le mensonge, l’hypocrisie, l’illusion d’un couple parfait qui n’en est pas un. Nos vies ont trop tendance à être dictées par la bonne morale, par les films guimauve et autres…On nous met dans le crane depuis l’enfance que un couple c’est juste être à deux, devoir faire le devoir conjugal…L’amour, désolé, mais ce n’est pas que des concessions. C’est être aussi ouvert d’esprit, accepter que dans notre monde moderne, on a tous besoin de réaliser des fantasmes, pas forcément avec sa moitié. Jouir d’un côté, aimer de l’autre.

    Peut-être que cette vision de couple libre dérange les pseudos romantiques qui se voilent la face. Je pense être très romantique, ma copine est l’être que j’aime le plus au monde. Et ca ne m’empêche pas de m’éclater avec des filles chaudes et de la laisser s’amuser avec des étalons. Pour nous, ils ne sont que des « jouets », un loisir agréable qui permet d’évacuer la pression pour mieux savourer notre quotidien d’amour. On ne couche pas beaucoup ensemble mais on partage tellement !

    C’est un long commentaire mais il me semblait nécessaire car j’en ai assez de cette vieille morale qui voudrait que le « véritable amour » c’est s’infliger la torture de la monogamie(car cela devient bien une torture sur la durée de réfréner ses désirs, de se « sentir obligé d’honorer sa partenaire » quand on en a pas envie). Tester le couple libre demande plus de courage que de rester fidèle, plus d’hônnêteté aussi. C’est accepter le regard des autres, ces gens qui comme vous prêchent la bonne parole et qui se croient supérieurs aux autres pendant que leur mari se branlent en pensant à d’autres en se disant qu’ils se sont embarqués dans une belle galère. Au diable la fidélité ! On devrait être libre de s’aimer comme on veut !

    Publié par Sylvain | mars 27, 2012, 1:49
  3. Merci pour ton commentaire Sylvain ! Comme tu le dis, il est long mais il est nécessaire ! Et je suis tout à fait d’accord avec tout ce que tu développes dedans car certes je n’ai pas essayé le couple libre mais je suis un adepte des … clubs libertins ^^
    Néanmoins en ce qui concerne l’article, je me dois de rester neutre et de peser le pour et le contre sans donner mon avis personnel. Ensuite c’est à chacun de « voir midi à sa porte » comme on dit. Je terminerais ma réponse en citant ta conclusion :
     » Au diable la fidélité ! On devrait être libre de s’aimer comme on veut ! »

    Publié par morninglifemagazine | mars 27, 2012, 3:39
  4. bonjour a tous,je suis tout a fait en accord avec ce que dit Sylvain,il est clair qu’aujourdhui,beaucoup confondent amour et sex et aussi relations de couples et fidélité absolue !…le mensonge dans les couples se situent deja dans le plaisir sexuel personnel alors que l’on est sois-disant bien sous tout rapport avec sa moitié…si réellement c’était le cas,alors il n’y aurait pas autant que cela d’hommes mariés qui se palucheraient devant un ecran ou autre !…et autant pour les femmes avec les « joujoux extra » !…Et il est exacte que la plupart des couples qui se disent « fidèles » ne le sont pas en fait,pour des raisons evidentes,leurs pulsions et fantasmes personnels souvent non partager…alors que pour les couples libertins,le seul fait de pouvoir partager leurs fantasmes et pouvoir les assouvir ensembles ou separements mais dans un accord partager evite les frictions et frustrations,mais en plus parfois peut vraiment pimenter leurs propres vies sexuelles et donc,par la meme sentimentale et aussi leurs apporter l’equilibre qui peut leurs manqué,toutefois,pour en arriver la,il faut apparement etre en accord avec sois-meme et aussi en accord avec l’autre ce qui dans la plupart des cas ne l’est finalement pas du tout….

    personnellement,je ne me vois pas dans une relation libertine,mais je la comprend parfaitement….et il est certain que notre société bien pensante ne cesse de créer des hypocrisies et ceux a tout les niveaux !…et formater les couples a une monogamie sexuelle absolue,c’est formater toute la société !…je ne dis pas que les gens doivent tous vivrent comme tout le monde mais chacun ses choix et l’echangisme et libertinage n’est absolument pas une mauvaise chose sauf pour les gens « déviants » !…

    Souvent,notre super société ne cesse de critiquer la polygamie chez certains individus mais n’hésitent pas a se voiler la face en faisant « cocu » de maniere ouverte ( mais faut que personne le sache bien sur !) sa moitié ! et ceci désoler,mais c’est de l’hypocrisie et du grand foutage de gueule !…

    Publié par Kali Akasha | mars 27, 2012, 4:26
  5. je laisse un commentaire après avoir lu tout le monde, moi perso je ne me vois pas « coucher » avec un autre homme, même être toucher par un autre que mon chéri, me perturberai, je ne pourrais plus le voir pareil, ni même me regarder en face.
    mon couple est basé sur la confiance et la fidélité et si jamais j’apprends un jour qu’il me trompe,je le quitterai , je suis trop jalouse pour le savoir dans les bras d’une autre.
    je ne pense pas qu’une relation libertine ou l’échangisme soit une solution mais chacun voit midi a sa porte.
    moi me savoir trompé briserai mon couple

    Publié par martinecharlene | mars 28, 2012, 9:49
  6. Merci pour ton commentaire Martine.
    Je pense que dans la relation de Sylvain, la confiance est bien présente entre lui et sa femme car sans confiance, il me semble impossible de se lancer dans une relation de couple libre.
    D’ailleurs en parlant de confiance, tu dis être jalouse mais la jalousie n’est-elle pas un trait de manque de confiance au sein du couple (ou en toi..).
    Ceci dit, si tu as croisé une personne qui a les mêmes convictions que toi et la même vision de couple que toi, ça ne peut être qu’une bonne chose 😉

    Publié par morninglifemagazine | mars 28, 2012, 10:24

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

REJOIGNEZ NOUS

%d blogueurs aiment cette page :