Morning LGBT, Morning pour Elle

Sexe et Niqab

by L.

Une femme lance la polémique en plein cœur des Émirats en ce jour de St Valentin en proclamant que le sexe ne sert pas seulement à enfanter. Il existe une vie sexuelle sous la niqab comme Widad Lootah l’explique dans son livre « Top Secret ».

Je sais à quoi vous pensez après avoir lu ces lignes. Vous visualisez ces femmes vêtues de noir de la tête aux pieds et vous avez du mal à les imaginer s’éclater au lit avec leur mari. Et pourtant..

L’Islam ne prône que 2 interdits :

–          Aucun acte sexuel sans être mariés

–          Aucun acte de sodomie

En dehors de ces 2 points, voilée ou pas, cette femme est une femme comme les autres, avec ses envies et ses besoins.

Ces femmes raffolent de lingerie de luxe (oui la niqab peut cacher d’excellentes surprises), ces femmes feuillètent les magazines féminins avec avidité cherchant le « petit + » qui va satisfaire leur mari, ces femmes échangent entre elles leurs secrets intimes afin de les mettre en application avec leur compagnon.  Elles sont également les plus grandes consommatrices d’huiles de massage et d’aromates favorisant le désir et le plaisir.

La niqab cache ce « secret de polichinelle »

Les apparences sont sauves face au regard « stéréotypés » des occidentaux. Ces derniers n’imaginent pas un seul instant que ces femmes voilées maitrisent le jeu de la séduction sur le bout des doigts.

Elles pratiquent les jeux sexuels comme n’importe quelle autre femme peut le faire.

Widad Lootah cherche à briser ce stéréotype et ses préjugés à travers son livre. Est-ce vraiment une bonne idée ? Pourquoi chercher à changer le regard que portent les occidentaux sur ces femmes voilées ?

Elle répond à cette question avec la phrase suivante « Pour leur donner une place dans la société ». Perplexité autour de cette réponse.

Le sexe est-il la meilleure « porte » pour sortir ces femmes de l’ombre ?

Étant résident de Dubaï, j’ai posé la question à une amie citoyenne de naissance de cet État. Elle m’a répondu textuellement

« Je ne me sens pas à l’écart de la société, je suis épanouie dans ma vie. J’ai une vie sociale très active. Ce qui se passe avec mon mari ne concerne que nous et si ce livre donne de moi une image de femme friande de sexe, non merci, c’est un manque de respect envers moi et ma famille »…

Dans quelques semaines, le second livre de Widad Lootah va être présenté aux censeurs émiratis.

Si la publication est acceptée, il est évident qu’une nouvelle polémique va être soulevée, le sujet traitant des relations homosexuelles et leurs conséquences sur le mariage. Autre « secret de Polichinelle » qui va être déterré, car l’Islam interdit ces pratiques.Et pourtant…

Malgré l’article 354 du Code pénal fédéral des Émirats Arabes Unis qui déclare que « Quiconque commet un viol sur une femme ou une sodomie avec un homme sera puni de mort », les homosexuel(le)s sont bel et bien présent(e)s dans cet État.

A suivre..

Publicités

À propos de morninglifemagazine

L'essentiel de la pause avec les dossiers Homme, Femme, LGBT, les infos insolites, les challenges Couple, les questions sur les relations amicales, amoureuses, la société actuelle et bien d'autres rubriques.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

REJOIGNEZ NOUS

%d blogueurs aiment cette page :